• Ossuaire à ouverture complète
  • Ossuaire monobloc trappe supérieur
  • Ossuaire en éléments, volume 7m3

Ossuaire

A la suite d’une exhumation et si l’état des restes le permet, ils doivent être réinhumés dans un ossuaire aménagé. Afin de gagner de la place dans l’ossuaire, le maire peut faire crématiser les restes exhumés, mais seulement si le défunt ne s’était pas opposé de façon connue ou attestée à l’incinération (Code Général des Collectivités Territoriales, article L2223-4).

Avantages clés

Adaptable aux volumes requis pour chaque cimetière, l’ossuaire se décline en version monobloc ou en version « éléments » à assembler sur site si l’emplacement ou l’accès du cimetière sont délicats.

L’ossuaire dispose d’une trappe d’accès ou bien d’une ouverture complète facilitant le passage des équipes qui descendent les reliquaires.

Trappe et porte d’accès sont en acier galva (ou alu en option). Leur sens d’ouverture est déterminé à la commande.

Un système d’aération naturelle performant, doté d’une double ventilation haute et basse, évite la formation de condensation dans l’ossuaire.

Point conseil

Pour les communes qui ont un taux élevé de reprise de concessions, deux solutions se présentent :

  • opter dès le départ pour un ossuaire de grande capacité (entre 7 et 12m3)
  • réserver un emplacement pour plusieurs ossuaires, installés côte à côte.

Qu’il soit en éléments ou monobloc, l’ossuaire reste un ouvrage de grandes dimensions. Il est donc préférable que l’espace qui lui est réservé soit situé dans un endroit du cimetière facilement accessible, et qui n’impose pas aux engins de levage d’empiéter sur l’aménagement existant.

Afin d’assurer la sécurité du personnel qui y descend les reliquaires, l’ossuaire doit être convenablement ventilé. Une aération naturelle, en haut et en bas, assure une bonne circulation d’air.

Caractéristiques techniques

Volumes standards jusqu’à 10m3
Volumes supérieurs à 10 m3 sur demande
Ouverture : trappe carrée ou rectangulaire, scellée par nos soins en usine
Ventilation haute et basse en PVC, sortie équipée d’une grille anti-insectes.

Mise en œuvre

Stockage et pose

Sur un fond horizontal arasé, lit de pose (béton maigre ou sable ou mignonette) d’env 10 à 15 cm d’épaisseur.

Remblaiement, de préférence au sable, et compactage effectués par couches successives, symétriquement puis uniformément. Il est possible d’utiliser le matériau de déblai sauf s’il s’agit d’argiles, d’argile marneuse ou de limons très plastiques.

Manutention

Manutention selon l'origine du produit, par palonnier, mains de manutention ou élinguettes.

Assemblage des pièces

Mise en place sans choc. Jointoiement au mortier colle ou joint hygas, en périphérie totale de chaque élément à assembler pour rigidifier l’ensemble.

Téléchargement

Il n'y a pas de documentation disponible en téléchargement pour ce produit.